Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Nov

Le Laboratoire Argentique du Club Photo a rendez-vous avec l'Histoire locale...

Publié par Club Photo Courteille  - Catégories :  #laboratoire argentique

Première partie de l'article de l'Orne Hebdo du 13 septembre 2016...

Première partie de l'article de l'Orne Hebdo du 13 septembre 2016...

Seconde partie de l'article de l'Orne Hebdo du 13 septembre 2016...

Seconde partie de l'article de l'Orne Hebdo du 13 septembre 2016...

Qui a dit que l'argentique était une technique datée et inutile ?
Qui a prétendu que savoir développer manuellement une photo et la tirer n'étaient pas des savoir-faire précieux en cette ère numérique ?

 

Le club photo de Courteille avait rendez-vous avec l'Histoire, ce mardi 13 septembre 2016 quand, après un long labeur, le laboratoire argentique présenta les résultats d'un véritable travail d'historien : six tirages absolument inédits de photos prises durant la Libération, aux alentours du mois d'août 1944, alors que le général Leclerc libérait Alençon...

Et quelles photos ! Voyez plutôt :

Le Laboratoire Argentique du Club Photo a rendez-vous avec l'Histoire locale...

Cette première photo, prise entre août et septembre 1944, nous montre un important convoi de ravitaillement américain en route vers Paris, et passant par Mamers.
La photo a été prise rue des Tisons, à Alençon.
C'est un fait que vous remarquerez sur chaque photo : malgré l'âge vénérable de la pellicule, elle fut remarquablement bien conservée, ce qui permit à chaque tirage d'offrir une véritable qualité à la prise de vue. La chance aide parfois bien la recherche historique...

Le Laboratoire Argentique du Club Photo a rendez-vous avec l'Histoire locale...

En août 1944, toujours rue des Tisons à Alençon, le second cliché montre un half-track américain (reconnaissable à son système mixte de pneus et chenilles). Là encore, un excellent travail de la part de ceux qui aiment à s'appeler "des dinosaures", j'ai nommé : les photographes du labo argentique de Courteille, a permis de restituer une image inédite des rues d'Alençon et de l'armée des Alliés.

Le Laboratoire Argentique du Club Photo a rendez-vous avec l'Histoire locale...

Les connaisseurs auront bien sûr reconnu sur cette troisième photo un char Sherman américain remontant encore une fois la rue des Tisons d'Alençon avec son équipage.

Mais nous arrivons bientôt aux photos les plus surprenantes de la série, celles qui montrèrent les restes de la défaite allemande aux alentours d'Alençon...

Le Laboratoire Argentique du Club Photo a rendez-vous avec l'Histoire locale...

Pris aux environs de Saint-Paterne, ce char Tigre de la 9e Panzer Division (Et non 9e Panzer  Division SS comme l'état des recherches le laissait à penser en septembre.) a été détruit par la 2e Division Blindée de Leclerc alors qu'il barrait l'accès à Alençon par le sud.

Aucun doute possible, il y eut bien des chars Tigre dans la région d'Alençon.

Le Laboratoire Argentique du Club Photo a rendez-vous avec l'Histoire locale...

Cette photo ci-dessus n'est guère polémique mais tout aussi précieuse; elle montre l'arrivée des premiers véhicules militaires US investissant Saint-Céneri-le-Gérei le 13 août 1944, lendemain de la libération de la ville d'Alençon par la 2e DB de Leclerc.

Le Laboratoire Argentique du Club Photo a rendez-vous avec l'Histoire locale...

S'il est difficile de localiser précisément la dernière photo, nous savons qu'elle fut prise aux environs d'Alençon en 1945. Elle montre une épave de char modèle "Panzer 4" détruite le 11 août 1944 et appartenant à la 9e Panzer Division (Il ne s'agit là encore pas de la 9e Panzer Division SS).

 

 

 

Nous tenons ces photos d'une personne ayant retrouvé ces pellicules dans la maison d'un membre de sa famille et ayant collecté le maximum d'information possibles sur les circonstances des prises de vue. Sans cette récupération miraculeuse, les informations et prises de vues contenues sur la pellicule n'auraient jamais vu le jour... C'eût été fort dommage.
Mille mercis donc à  la personne qui fit confiance au club photo de Courteille pour travailler en toute discrétion sur les clichés et à tous les passionnés qui firent progresser l'enquête sur les chars allemands visibles sur la quatrième et la sixième photo.

Ces six photos sont sans conteste un témoignage rare de ce que furent Alençon et ses alentours à la Libération.
Notre club photo est fier de les avoir fait revivre et d'avoir, modestement, participé au devoir de mémoire...

 

Puissions-nous toujours nous souvenir.

 

 

 

Le laboratoire argentique du club photo de Courteille se réunit tous les lundi ouvrables à 16h au sous-sol de l'espace pyramide. Les amateurs de photo à l'ancienne sont les bienvenus !

Commenter cet article

Archives

À propos

Un club photo est un lieu d’échange et de convivialité. Ceux et celles qui cherchent à partager leur passion de la photographie, et ce quel que soit leur niveau (amateur débutant, confirmé, expert), peuvent trouver au sein du club d'Alençon-Courteille un certain répondant.